dimanche 18 octobre 2015

La disparition de Jean-Marie Masse, qui fit de Limoges une capitale européenne du jazz


Le génial fondateur du hot club de jazz, dont je fus membre, vient de disparaître à Limoges. Un hommage à la hauteur de ce qu'il apporta à la ville doit lui être rendu! J'espère de tout coeur qu'une rue de Limoges portera prochainement son nom et que son impressionnante discothèque sera conservée et mise en valeur comme il se doit. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.