lundi 22 décembre 2014

Un Noël pas comme les autres à Limoges?




En 1974, La Revue géographique et industrielle de France publia un magnifique volume illustré consacré au Département de la Haute-Vienne. Dans la rubrique "Avenir du commerce", M. Robin, président de l'Association des commerçants de Limoges, se déclarait résolument optimiste. C'était il y a ... 40 ans, et la crise n'en était qu'à ses débuts.
Pour illustrer le passage, une photographie de la rue du Clocher, l'une des artères commerciales préférées des Limougeauds, à l'entrée de laquelle était suspendu un grand médaillon s'éclairant le soir.



Les Limougeauds - si l'on en croit les témoignages directs ou les remarques postées sur les différents réseaux sociaux - semblent satisfaits de leur centre-ville en ces fêtes de Noël et de fin d'année. On a d'ailleurs noté un nombre accru de promeneurs dans les rues du centre-ville par ailleurs très bien mises en valeur par l'éclairage festif. 
La place de la République connaît sans nul doute un regain d'intérêt, avec ses pistes de luge, sa patinoire, diverses attractions et le marché de Noël - qui a lui a valu un coup de projecteur du journal télévisé de TF 1. De même y a-t-il le marché artisanal de la place de la Motte ou l'habituelle fête foraine au Champ de Juillet...
Des animations qui coïncident d'ailleurs avec cette excellente initiative de la Municipalité de proposer aux habitants un échantillon de pavés pour revêtir certaines rues à l'avenir - en pierre du limousin, souhaitons-le! 
 De ci, de là, on note également des déclarations où, à nouveau, certains Limougeauds se disent fiers de l'être et se réapproprient leur identité. Il conviendra d'observer s'il s'agit d'une évolution passagère ou plus durable...

A noter, à la cathédrale de Limoges, en plus de la crèche traditionnelle, un grand calendrier de l'Avent en tissu, naïf et coloré, très visité, oeuvre de l'artiste Maïté Roche (avec, malheureusement, une faute d'orthographe sur l'une des broderies).




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.