dimanche 12 janvier 2014

Fermeture du Trolley, haut lieu culturel limougeaud dans les années 70 - début 80

Ouvert dans les années 1970 par Fabien et Tatoo rue des Grandes Pousses à Limoges, Le Trolley devint vite l'un des endroits underground et branché de la ville alors un peu endormie - comme L'Echappée Belle, le café-théâtre de Charles Caunant rue du Temple. Se produisaient là des groupes de rock et divers artistes, dont Buren! Renaud, Guy Bedos et bien d'autres vinrent y manger... Les journalistes de Libé y passaient. L'ambiance était survoltée. On accrochait un sapin décoré à l'envers au plafond pour Noël. Pour ma part, j'y fis ma première exposition de photographies en 1982, accompagné par les poèmes de Pascale Michelon et Jean-Pierre Nivôse. En 1985, j'y lançais (avec l'excellent punch de Fabien) la revue d'art et de critique Analogie, qui allait durer jusqu'en 1998.
Puis l'équipe changea, Serge et Patrick prirent la suite, les choses devinrent plus calmes (mais on mangeait de bons plats créoles). A la fin des années 90, ce sont les Anciennes Majorettes de la Baule, rue Haute-Vienne, qui furent le lieu de la branchitude arty. Néanmoins, diverses manifestations furent encore organisées au Trolley - je me souviens d'un dîner hommage au poète Joseph Rouffanche, de lectures-rencontres-dîners avec des auteurs, d'expositions diverses.
L'aventure s'est achevée en décembre dernier. Je n'étais pas au courant. Le Trolley (ainsi nommé car jadis meublé de sièges du célèbre bus limougeaud) est vide.
On rêve d'un lieu aussi fou.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.