dimanche 1 septembre 2013

Les communistes de Limoges feront-ils liste à part? Cyril Cognéras sera-t-il sur la liste d'Alain Rodet?

Stéphane Lajaumont (photo Conseil régional du Limousin)


Rencontré au concert de Tri Yann en juin 2013 à Chaptelat, à l'occasion du festival Catalacum où l'on croisait aussi Stéphane Cambou, vice-président de la Région Limousin, Stéphane Lajaumont, historien de talent, conseiller régional ayant quitté le NPA pour rejoindre le Front de gauche, affirmait sa volonté de convaincre les communistes de constituer une liste indépendante à Limoges, suivant la stratégie de Jean-Luc Mélenchon, qui ne semble pas tout à fait avoir convaincu Pierre Laurent. On a d'ailleurs entendu, durant l'été, quelques différences s'exprimer, notamment à propos des outrances langagières de l'ancien candidat du F.G. à la Présidentielle (en particulier le même Pierre Laurent dans Libération).
Actuellement, à Limoges, les communistes présents au Conseil municipal sont Bernard Ebenstein, chargé de la gestion financière et patrimoniale, du contrôle de gestion, des relations avec l'université, les établissements de formation et de recherche; Francis Dauliac, chargé des transports collectifs; Christiane Dupuy-Raffy, pour l'hygiène publique, les politiques de santé publique; Josette Balanche; Hugues Foubert; Ghislaine Gastaldin
et il y a encore un élu de l'ADS - particularité limousine -: Patrick Charles, chargé de l'abattoir municipal et de l'aménagement des rivières et des sites naturels... Une vieille tradition limougeaude, avec ses hauts et ses bas, unit socialistes et communistes (et P.R.G. ...) sur les listes et au conseil municipal. Le Front de gauche aura fort à faire, sans doute, pour convaincre les communistes limougeauds de faire une liste indépendante en 2014. Pourtant, lors de la rentrée du Front de Gauche fin août, Marie-Pierre Vieu, membre de l’exécutif du PCF, a exposé la position de son parti : « Le premier objectif est de créer à l’échelle des municipalités des majorités pour des politiques anti-austéritaires. » Et Pierre Laurent : « Il faut en finir avec l’idée que les élus communistes seraient concédés par le PS. Derrière chacun d’eux, il y a des décennies de batailles ouvrières pour donner de la place à la force de gauche qui ne renonce pas au progrès social. » Et Jean-Luc Mélenchon d'affirmer : « Il n’y aura pas une seule ville de plus de 10 000 habitants dans laquelle les membres du PG feront autre chose qu’une liste autonome au premier tour. » (L'Humanité).
Lors des dernières élections régionales, le Secrétariat national du Parti de Gauche avait protesté contre les dirigeants socialistes locaux n'ayant pas voulu opérer de "fusion démocratique" avec la liste conduite par Christian Audouin (12,67% au 1er tour en Haute-Vienne), la liste Limousin Terre de Gauche avait alors été maintenue au second tour, Mélenchon venant animer un meeting le 18 mars. Au second tour, le P.S. avait obtenu, en Haute-Vienne: 49,24%, l'UMP 29,29% et le P.G. 21,47%. Le groupe Limousin Terre de Gauche dispose à la Région de 6 conseillers: Christian Audouin, Stéphane Lajaumont (Haute-Vienne), Véronique Momenteau, Laurence Pache, Joël Ratier (qui s'intéresse à Saint-Junien...), et Pascale Rome (Haute-Vienne).
On observe aussi avec intérêt les positions de Cyril Cognéras, passé par le P.S., le Parti Occitan, les alternatifs... (ce qui n'enlève rien à sa sincérité), élu municipal qui a rejoint en 2012 Europe Ecologie Les Verts: "Nous, militants et élus proches des Alternatifs et de Limousin Terre de Gauche, rejoignons Europe Écologie Les Verts, parce que l’Écologie doit être au cœur des politiques publiques aujourd’hui plus que jamais!". Une position qui a d'ailleurs été diversement appréciée chez les Verts. Au printemps 2013, Alain Rodet lui a confié la délégation à l'Occitan, peu de temps avant que des panneaux rédigés dans cette langue apparaissent à l'entrée de la ville (ce dont je me félicite); Cyril Cognéras a donc pu écrire sur son blog: "...ces panneaux étaient mon exigence première. Mais je me dois de remercier le Maire, Bernard Vareille le 1er adjoint pour leur soutien et les services." Après avoir signé (comme moi) le Manifeste occitaniste, Cyril semble favorable au mouvement BASTIR ! municipalas 2014, qui prône légitimement la défense de la langue à l'occasion des prochaines municipales. On en lira ici les propositions. Elles pourraient être portées par Europe Ecologie Les Verts sur une liste indépendante (une autre tentation pour certains...), comme par les candidats EELV s'ils étaient sur la liste d'Alain Rodet (et dans ce cas, Cyril Cognéras y figurera-t-il?).

Dernière nouvelle: le 25 octobre, les communistes de Limoges ont décidé de participer à une liste indépendante de celle du P.S. 
"Le Secrétariat National du Parti de Gauche regrette l’attitude du Parti socialiste dans le Limousin. En effet, les dirigeants socialistes locaux ont rendu impossible le rassemblement de la gauche au second tour. Voilà le résultat lamentable des réflexes dominateurs du PS : il préfère mener un bras de fer avec ses concurrents à gauche plutôt que de respecter loyalement la tradition du rassemblement de la gauche au deuxième tour. Les dirigeants socialistes locaux ont nié le suffrage des électeurs de gauche en refusant une fusion démocratique avec la liste conduite par Christian Audouin et en prononçant des exclusives à l’encontre de candidats de la liste Front de Gauche/NPA. Fort heureusement, le rapport de forces dans cette région écarte tout risque de victoire de la droite. Le Parti de Gauche appelle donc sans réserve les électeurs de gauche à soutenir au second tour la liste Limousin Terre de Gauche." - See more at: http://www.lepartidegauche.fr/actualites/actualite/2373-limousin-terre-de-gauche#sthash.eIW5sbwc.dpuf
"Le Secrétariat National du Parti de Gauche regrette l’attitude du Parti socialiste dans le Limousin. En effet, les dirigeants socialistes locaux ont rendu impossible le rassemblement de la gauche au second tour. Voilà le résultat lamentable des réflexes dominateurs du PS : il préfère mener un bras de fer avec ses concurrents à gauche plutôt que de respecter loyalement la tradition du rassemblement de la gauche au deuxième tour. Les dirigeants socialistes locaux ont nié le suffrage des électeurs de gauche en refusant une fusion démocratique avec la liste conduite par Christian Audouin et en prononçant des exclusives à l’encontre de candidats de la liste Front de Gauche/NPA. Fort heureusement, le rapport de forces dans cette région écarte tout risque de victoire de la droite. Le Parti de Gauche appelle donc sans réserve les électeurs de gauche à soutenir au second tour la liste Limousin Terre de Gauche." - See more at: http://www.lepartidegauche.fr/actualites/actualite/2373-limousin-terre-de-gauche#sthash.eIW5sbwc.dpuf
"Le Secrétariat National du Parti de Gauche regrette l’attitude du Parti socialiste dans le Limousin. En effet, les dirigeants socialistes locaux ont rendu impossible le rassemblement de la gauche au second tour. Voilà le résultat lamentable des réflexes dominateurs du PS : il préfère mener un bras de fer avec ses concurrents à gauche plutôt que de respecter loyalement la tradition du rassemblement de la gauche au deuxième tour. Les dirigeants socialistes locaux ont nié le suffrage des électeurs de gauche en refusant une fusion démocratique avec la liste conduite par Christian Audouin et en prononçant des exclusives à l’encontre de candidats de la liste Front de Gauche/NPA. Fort heureusement, le rapport de forces dans cette région écarte tout risque de victoire de la droite. Le Parti de Gauche appelle donc sans réserve les électeurs de gauche à soutenir au second tour la liste Limousin Terre de Gauche." - See more at: http://www.lepartidegauche.fr/actualites/actualite/2373-limousin-terre-de-gauche#sthash.eIW5sbwc.dpuf

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.